Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Un chef d'entreprise puissant au sein du sous-continent brésilien

Au sein des cent personnages possédant le plus d'influence au Brésil, on trouve le businessman, selon l’hebdomadaire du Brésil "Epoca". En 2011, Abilio Diniz (www.lefigaro.fr/societes/2015/09/24/20005-20150924artfig00397-abilio-diniz-un-seducteur-a-la-conquete-de-carrefour.php) intègre la Chambre de Politique et de Compétitivité et performance, dont les missions sont d’augmenter l’efficacité des services publics et de rendre concurrentielles les firmes du sous-continent brésilien. D'après "Forbes", le patrimoine de l'entrepreneur accompli est évalué à près de 4 milliards de $ et fait de lui le dixième homme le plus fortuné du Brésil. Dans son pays, l'un des personnages les plus fascinants est Abilio Diniz.

La jeunesse d'Abilio Diniz

C’est aux USA qu’Abilio Diniz entend continuer ses études en économie. C'est pour ne plus être une tête de turc qu'il s’est entrainé aux arts martiaux. A la toute fin des années 1920, la famille d’Abilio Diniz émigre du Portugal au Brésil.

En 2011, Abilio Diniz projette de saisir la chance de devenir le numéro deux mondial du secteur de la distribution en réalisant la fusion du groupe GPA avec Carrefour Brésil. Dès 2012, Casino a le contrôle GPA. C’est la désunion puis le départ de l'entrepreneur brésilien du conseil d’administration quelques mois plus tard. Abilio Diniz vend des actions à hauteur d'un milliard de dollars au groupe Casino et s’engage à laisser la tête du groupe GPA sept années plus tard à Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino.

Le retour sur le marché de la distribution

La société d’investissement Peninsula, fondée par les Diniz, annonce en décembre 2014 son entrée au capital de Carrefour Brésil, à hauteur de 10 pour cent. Peninsula multiplie par deux sa prise d'actions dans le capital du groupe Carrefour France, l'entreprise d’Abilio Diniz est le quatrième porteur de parts du groupe avec 5,07% des actions. Péninsula fait monter sa participation à 12% du capital de Carrefour Brésil mi-2015. Dès lors, l'homme d'affaires détient, via Peninsula, 2 places au CA. Abilio Diniz revient dans le circuit de la distribution au Brésil, à soixante dix-huit ans et avec un associé de choix.

Le sport, la foi et la famillesont importants pour Abilio Diniz, un homme attaché aux valeurs

Les valeurs de la famille sont cruciales pour Abilio Diniz, qui est le père de six enfants. L'entrepreneur se revendique comme acteur d’un "capitalisme responsable", un courant lancé aux États-Unis et qui préconise le contentement et la stimulation des collaborateurs dans les sociétés. Athlète, le chef d'entreprise commence sa journée par du sport. Ancien gardien de but, il a aussi exercé la capoeira et la musculation. Très attaché à Sainte Rita, qui n'est autre que la sainte des situations sans issue, Abilio Diniz est catholique pratiquant.

La boutique du père d’Abilio Diniz est à l’origine de GPA, Grupo Pão de Açúcar. Le magasin de la famille Diniz est baptisé Pão de Açúcar, l'enseigne s’inspire du Pain de Sucre à Rio. Sur un boulevard particulièrement connu de Sao Paulo, son père lance sa toute première boulangerie. En 1959, Abilio Diniz inaugure la 1ère grande surface du groupe Pão de Açúcar. Une décennie plus tard, GPA totalise mille quatre cents employés travaillant dans quarante supermarchés.

Nos articles